Chez Phenix, on a une mission : bĂątir, ensemble, un monde sans gaspillage. Et pour ça, on a besoin de bras ! Aujourd’hui ce sont 180 phĂ©niciennes et phĂ©niciens passionné·es et passionnant·es, qu’on a voulu vous prĂ©senter Ă  travers leur portrait. On vous promet de belles rencontres !

AprÚs Amélie, coach anti-gaspi à Paris, on vous présente Arris, qui travaille lui aussi au contact des supermarchés et des associations, mais à Lyon ! 

 

Arris, coach anti-gaspi Ă  Lyon

Arris est chargĂ© de projet – autrement dit coach anti-gaspi – depuis avril 2018. AprĂšs des dĂ©buts Ă  Caen pour son stage de fin d’études, il rejoint l’équipe lyonnaise quelques mois plus tard. L’occasion pour lui de (re)dĂ©couvrir une autre rĂ©gion, et d’autres personnages mais aussi de faire bouger la mĂ©tropole de Lyon de façon concrĂšte vers le zĂ©ro gaspillage alimentaire ! Avec Arris on a parlĂ© d’environnement bien entendu, mais aussi de seconde-main et d’auto-stop. Bonne lecture ! 

 

Peux-tu nous décrire ton métier en quelques mots ?

Je suis coach anti-gaspi auprĂšs des enseignes de la grande distribution, Ă  Lyon. Chez Phenix, les coachs anti-gaspi accompagnent les magasins vers le zĂ©ro dĂ©chet alimentaire grĂące, par exemple, au don de leurs invendus Ă  des associations, ou bien Ă  la vente Ă  petits prix sur l’appli Phenix. Ils ont aussi un rĂŽle de conseil auprĂšs des supermarchĂ©s pour les aider Ă  parvenir Ă  leur objectif : Ă©radiquer le gaspillage de leurs rayons.

En quelques mots, je rĂ©sumerais mon mĂ©tier par : innovation – adaptation – diplomatie – variĂ©tĂ© – audace – solidaritĂ© – transparence et bienveillance

 

Qu’est ce que tu aimes le plus dans ton travail ?

J’apprĂ©cie particuliĂšrement la variĂ©tĂ© des missions et le contact humain. C’est tellement agrĂ©able de voir que nos actions mĂšnent Ă  des rĂ©sultats concrets : les poubelles qui diminuent d’un cĂŽtĂ©, et les associations qui aident les bĂ©nĂ©ficiaires de l’autre !

 

Coach antigaspi GMS

 

Qu’est ce qui t’a donnĂ© envie de t’engager avec Phenix ?

J’ai eu envie d’agir concrĂštement pour un monde durable au niveau local. Je souhaitais aussi trouver un poste qui me permette d’allier missions de bureau et terrain. C’est assez rare pour les Ă©tudiants qui ont un parcours similaire au mien de trouver un poste dans le dĂ©veloppement durable. D’ordinaire, c’est plutĂŽt rĂ©servĂ© aux parcours ingĂ©nieurs ou biologistes. (mais comme chez Phenix on ne s’arrĂȘte pas au diplĂŽme et on recrute d’abord sur la motivation et les compĂ©tences, ça n’a pas posĂ© de problĂšme 😉 )

Travailler chez Phenix me permet aussi de dĂ©couvrir ma rĂ©gion diffĂ©remment, d’agir au niveau local, sur le territoire : j’ai le pouvoir d’apporter des solutions concrĂštes Ă  ma ville !

 

Peux-tu nous raconter ton parcours ?

J’ai suivi une Licence en Sociologie et Sciences Politiques, puis un Master en Sciences Politiques et Relations Internationales. Lors de mon stage de fin d’études, en avril 2018, j’ai voulu rejoindre une entreprise qui partage mes valeurs et qui me permette de donner du sens Ă  mon travail. J’ai donc postulĂ© chez Phenix, et c’est Ă  Caen que tout a commencĂ© ! Originaire de la rĂ©gion, j’ai fait toutes mes Ă©tudes Ă  Lyon. AprĂšs mon stage j’ai souhaitĂ© y retourner pour prendre soin de la meilleure rĂ©gion de France 😍

 

Quelles sont les qualitĂ©s qui te sont les plus utiles dans ton travail aujourd’hui ?

Je dirais que l’audace est une qualitĂ© importante, d’ailleurs, quelque part, c’est ce dont j’ai fait preuve en intĂ©grant Phenix avec un bagage plutĂŽt littĂ©raire ! Dans mon mĂ©tier, il faut aussi faire preuve de diplomatie et de patience.

 

3 mots pour décrire Phenix ?

  • L’audace (toujours elle !)
  • L’agilitĂ©
  • La solidaritĂ© (Ă©videmment <3)

Phenix solidaire avec les associations

A quel moment as-tu eu envie de rejoindre une entreprise Ă  impact ?

DĂšs la fin de mes Ă©tudes. C’était l’un de mes premiers critĂšres lors de ma recherche de stage de fin d’études en Master 2. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai rejoint Phenix. Je croyais en ce projet, et je savais que l’entreprise pourrait avoir besoin de moi Ă  l’avenir. J’ai donc rejoint les rangs de Phenix pendant ce stage avec l’envie de pouvoir poursuivre mes missions sur le plus long terme. 

 

Quelles sont les causes qui te tiennent Ă  cƓur et/ou celles pour lesquelles tu t’engages ?

Initialement c’Ă©tait l’environnement, aujourd’hui je dirais davantage la solidaritĂ© et la relation avec les associations d’aide alimentaire. 

 

DĂ©couvrir Lyon

Qu’est ce que tu aimes faire dans la vie ?

J’aime beaucoup visiter les villes oĂč je me trouve et apprendre des anecdotes historiques : j’aime bien les funny facts ! 

Tu nous en racontes une sur Lyon ? 🙂 Attention, instant culture !

La tour MĂ©tallique suitĂ©e sur FourviĂšre a Ă©tĂ© construite dans un contexte anticlĂ©rical (11 ans avant la loi de 1905 sur la laĂŻcitĂ©). Elle a Ă©tĂ© faite plus haute que la Basilique de FourviĂšre pour illustrer la supĂ©rioritĂ© de la science sur le religieux. D ‘autre part, les deux gros gratte-ciel de Part-Dieu ont aussi Ă©tĂ© conçu pour atteindre la hauteur de la basilique, pour montrer que le pouvoir Ă©conomique tient tĂȘte au pouvoir religieux !

 

Ton astuce écolo préférée ?

Utiliser du marc de café ou du vinaigre blanc pour neutraliser les odeurs de son frigo : efficacité assurée !

 

Ton p’tit kiff Ă©colo ?

Acheter d’occasion, de seconde-main, j’ai de plus en plus de mal Ă  acheter du neuf. Comme j’aime beaucoup lire – en particulier la littĂ©rature française – je craque souvent sur les stands de livres d’occasion !

 

Ton commerce favori sur l’appli Phenix ?

Les fromageries en général (<3)

 

Tes adresses préférées pour « consommer mieux » ?

Vinted ! Une vraie mine d’or pour faire le plein de maillots de foot ! (mĂȘme de St Etienne ? 😁)

 

Un podcast, une lecture, une chaßne vidéo, ou une émission inspirante à nous partager ?

“Carnets de voyages” sur France 5 (Parfait pour voyager depuis son canapĂ© ! (surtout en ce moment
))

 

Carnets de voyage

Une entreprise, une association, un projet, une initiative positive que tu aimerais mettre en avant ?

Dans le monde de l’entreprise, j’aime beaucoup l’Ă©nergie de Justine Hutteau et son parcours pour fonder Respire. 

Je suis aussi de prĂšs un jeune artiste qui s’appelle Cyprien Desrez : il fait des voyages en auto-stop autour du monde sans argent ni tĂ©lĂ©phone. Juste pour le plaisir de rencontrer des gens. Un jour peut-ĂȘtre que je vais me lancer. En attendant, je lis ses rĂ©cits de voyages auto-Ă©ditĂ©s. C’est trĂšs drĂŽle et trĂšs inspirant. Ca fait aussi beaucoup rĂ©flĂ©chir sur les relations humaines !

 

Un conseil Ă  donner Ă  quelqu’un qui souhaite s’engager pour une cause sociale et/ou environnementale ?

Le futur c’est maintenant (En gros, foncez !)

 

Si on faisait un petit saut dans le temps, dans 10 ans, quelle « utopie réaliste » souhaiterais-tu que le monde et/ou la France ait réalisée ?

Que le dĂ©veloppement durable devienne l’objectif et le critĂšre dĂ©terminant de toute politique ou de projet public

 

Merci Arris !

 

Vous voulez contribuer Ă  la lutte anti-gaspi ?

Rejoignez-nous!