Face Ă  la crise alimentaire qui ne fait que s’accroĂźtre depuis le confinement, les associations d’aide alimentaire ont plus que jamais besoin de notre soutien. Chez Phenix, nous luttons contre le gaspillage, mais Ă©galement contre la prĂ©caritĂ© alimentaire : la solidaritĂ© c’est dans notre ADN. Rien que l’annĂ©e derniĂšre, on a Ă©vitĂ© Ă  40 millions de repas d’ĂȘtre jetĂ©s en les donnant Ă  des associations caritatives. Cette annĂ©e, on va plus loin : du 21 au 30 septembre nous lançons, pour l’association ANDES, la premiĂšre collecte alimentaire 100% digitale depuis notre application. Un seul objectif : rĂ©colter des dons au profit de l’association pour venir en aide aux plus dĂ©munis. Vous nous aidez ?

 

Les associations d’aide alimentaire secouĂ©es par la crise du Covid-19

Les-associations-secouées-par-la-crise-du-covid19

Chez Phenix, dÚs le début du confinement nous avons été sollicités par les associations avec lesquelles nous travaillons quotidiennement, pour les aider à bénéficier des invendus alimentaires des magasins. 

En effet, pendant la crise de la Covid-19 et le confinement, les associations d’aide alimentaire ont dĂ» faire face Ă  de nombreux obstacles. D’aprĂšs notre Ă©tude menĂ©e auprĂšs de 190 associations partenaires, 20% d’entre elles ont mĂȘme dĂ» fermer leurs portes, notamment Ă  cause du manque de bĂ©nĂ©voles ou de denrĂ©es disponibles. Comme nous l’expliquait Yann Auger Directeur GĂ©nĂ©ral de l’association ANDES dans une interview rĂ©cente, beaucoup de bĂ©nĂ©voles sont ĂągĂ©s et donc plus vulnĂ©rables face au virus. Enfin, suite Ă  la fermeture des Ă©coles, une part importante de parents devait assurer la garde de leurs enfants.

Dans le mĂȘme temps, le nombre de bĂ©nĂ©ficiaires, lui, a augmentĂ©. En effet, de nouveaux “profils” de bĂ©nĂ©ficiaires ont frappĂ© Ă  la porte des associations dĂ©jĂ  trĂšs sollicitĂ©es. Des familles avec enfants, des personnes en activitĂ©, des couples, des Ă©tudiants et mĂȘme des entrepreneurs ont dĂ» recourir Ă  l’aide alimentaire pour subvenir Ă  leurs besoins pendant et aprĂšs le confinement. Il s’agit lĂ  d’une situation inĂ©dite Ă  laquelle les associations ne s’attendaient pas Ă  devoir faire face. 

Enfin, les associations on bien souvent dĂ» puiser dans leurs stocks de denrĂ©es pour permettre Ă  tous les bĂ©nĂ©ficiaires de se nourrir. A cause du manque d’effectifs dans les magasins et de la complexitĂ© de mettre en place des tournĂ©es, les associations ont parfois Ă©tĂ© obligĂ©es de stopper les ramasses dans les magasins. Aujourd’hui, elles manquent cruellement de stocks et ont besoin de produits variĂ©s : protĂ©ines animales (viande, Ɠufs, poisson), fruits et lĂ©gumes et produits secs (farine, huile, pĂątes 
), des produits qui se gardent longtemps.

 

Les Français, solidaires avant tout

Les-français-solidaires-avant-tout

 

MalgrĂ© les difficultĂ©s traversĂ©es par les associations, un bon nombre d’entre elles reconnaissent et saluent la montĂ©e d’un vĂ©ritable Ă©lan de solidaritĂ© qui s’est emparĂ© des Français. Beaucoup d’entre eux ont cherchĂ© Ă  s’engager pendant la pĂ©riode du confinement et de nombreuses initiatives citoyennes ont vu le jour. 

Chez Phenix aussi nous avions remarquĂ© que les Français Ă©taient prĂȘts Ă  se remonter les manches pour apporter leur soutien aux associations, aux soignants et aux plus dĂ©munis. Et chez nous aussi, pendant le confinement, les PhĂ©niciens et PhĂ©niciennes ont donnĂ© de leur temps : distribution de denrĂ©es alimentaires, tournĂ©es des magasins pour rĂ©cupĂ©rer des stocks 
 la crise a mĂȘme renforcĂ© notre engagement pour la solidaritĂ© !

Aujourd’hui, quelques semaines aprĂšs le dĂ©confinement et alors que l’économie reprend peu Ă  peu de ses couleurs, nous avons Ă  cƓur de continuer nos efforts, et d’inscrire cet Ă©lan de solidaritĂ© dans la durĂ©e afin de mobiliser les citoyens sur le long terme.

 

Un objectif : mobiliser les Français dans la lutte contre la précarité alimentaire

Mobiliser-les-français-contre-la-precarité-alimentaire

 

Notre objectif dĂ©sormais est d’embarquer tous les Français avec nous dans cette lutte contre la prĂ©caritĂ© alimentaire. Pour cela, du 21 au 30 septembre, nous lançons avec vous une campagne de mobilisation nationale : la premiĂšre collecte alimentaire 100% digitale. Notre souhait : que tous les Français puissent s’engager facilement et faire un don Ă  l’association ANDES via l’application Phenix. 

 

ANDES est le premier rĂ©seau national d’épiceries solidaires, avec qui nous travaillons depuis plus de 5 ans. L’association, prĂ©sente sur tout le territoire français grĂące Ă  plus de 380 Ă©piceries solidaires, offre la possibilitĂ© Ă  plus de 170 000 personnes Ă  faibles revenus d’avoir accĂšs Ă  une alimentation diversifiĂ©e et de qualitĂ©. 

Les Ă©piceries solidaires ANDES font Ă©galement le choix de s’approvisionner auprĂšs des filiĂšres anti gaspi. Elles tiennent donc un rĂŽle clĂ© dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. Ainsi, avec un ADN solidaire et anti gaspi, il Ă©tait tout naturel de renforcer nos liens et travailler, avec eux, sur cette opĂ©ration nationale de solidaritĂ©. 

GrĂące Ă  cette opĂ©ration nationale, nous espĂ©rons donner un second souffle Ă  cet Ă©lan de solidaritĂ© qui avait vu le jour pendant la pĂ©riode de confinement, partout en France. Nous voulons Ă©galement montrer qu’en luttant contre le gaspillage alimentaire, on peut aussi, et surtout, lutter contre la prĂ©caritĂ© alimentaire !

 

Pour rejoindre le mouvement, et lutter vous aussi contre la précarité alimentaire